Sélectionner une page

Anna Ehrenstein said: It is an honour french fisheye magazine chose my work as two best of 30 works at the Papeterie Étienne in Arles, since there where so many powerful projects exhibited! Already missing the holiday vibes of Arles, can’t wait to go back next year and see all your lovely faces again💘 with Pierre Bessard HERE the link:https://www.fisheyemagazine.fr/en-ce-moment/les-rencontres-darles-2017/les-coups-de-coeur-144-byopaper-fisheye/

Anna Ehrenstein said: It is an honour french fisheye magazine chose my work as two best of 30 works at the Papeterie Étienne in Arles, since there where so many powerful projects exhibited!  Already missing the holiday vibes of Arles, can’t wait to go back next year and see all your lovely faces again💘 with Pierre Bessard HERE the link:https://www.fisheyemagazine.fr/en-ce-moment/les-rencontres-darles-2017/les-coups-de-coeur-144-byopaper-fisheye/

Les coups de coeur #144
Les Rencontres d’Arles 2017 Il y a 7 jours Fisheye Magazine

Pour cette troisième édition de BYOpaper, Fisheye, en partenariat avec les Rencontres d’Arles, vous présente deux de ces coups de coeur. Anna Ehrenstein et Loreleï Buser Suero, qui ont eu l’opportunité de coller leurs images sur les murs des Papeteries Étienne, durant la fameuse Nuit de l’Année, le 7 juillet dernier. Découvrez sur ce lien l’ensemble des photographes qui ont été sélectionnés par nos équipes et celles des Rencontres d’Arles.
Anna Ehrenstein

« Tales of lipstick and virtue [Les Contes du rouge à lèvres et de la vertu, ndlr] se penchent sur le point d’intersection entre le genre, la classe, et l’ethnicité, ainsi qu’à la représentation de soi, en abordant aussi les questions liées au post-colonialisme, à l’authenticité ou encore au pseudo-luxe. Mon travail se compose de portraits en Albanie et de fausses natures mortes figuratives représentant des contrefaçons de produits de luxe. En utilisant les méthodes de la photographie documentaire, mais également de la photographie commerciale et de mode, je rends floues les lignes séparant l’original de la contrebande, le vrai de la fiction, l’authentique du contrefait.
La question centrale, ici, surtout dans le contexte de l’Albanie post-communiste, est de savoir si l’autodétermination visuelle et sexuelle et la féminité augmentent la puissance d’agir des jeunes femmes au niveau mondial. Puisque nous sommes tous les produits d’une multitude d’influences, qu’est-ce qui nous rend authentiques ? »

here the link: https://www.fisheyemagazine.fr/en-ce-moment/les-rencontres-darles-2017/les-coups-de-coeur-144-byopaper-fisheye/

Pin It on Pinterest

Share This